Liban

Bienvenue en terre phénicienne…

De Beyrouth à Baalbek en passant par les montagnes du Chouf… Le pays du cèdre est avant tout une terre de contraste… C’est l’Orient et l’Occident tout à la fois. Vous serez surpris par la générosité de son peuple et serez fascinés par son histoire ancienne à la croisée des grandes civilisations de l’Antiquité. Beyrouth capitale unique, dont les tours de verre et d’acier côtoient les façades impactées par son histoire de la place des Martyrs cœur palpitant de la ville lumière. Vous déambulerez dans les souks sans voir le temps passer. Vous pourrez longer la corniche lieu de rendez-vous des amoureux qui viennent refaire le monde et fuir le bruit des klaxons tonitruants du centre de Beyrouth. A quelques kilomètres de là, Byblos site antique qui doit son nom aux grecs est une des plus anciennes villes du monde. Son petit port de pêche est absolument charmant, son château médiéval datant du XIIème siècle, sans bouder votre plaisir de déjeuner de poissons grillés face à la mer. Ma favorite, Zahlé capitale de la plaine de la Bekaa prise entre deux chaînes montagneuses où des ânes chargés de pistaches attendent patiemment que le temps s’égraine inlassablement, où l’odeur délicate de la fleur d’oranger viendra taquiner vos sens au hasard de vos balades, une ville noble ancrée dans l’histoire, pleine d’attrait. Visitez la chapelle Notre-Dame, déguster une glace à la pistache à la terrasse d’un café le long de la rivière Berdawni. Au lever du soleil découvrez les temples romains de Baalbek avec en toile de fond le mont Liban et accordez-vous un véritable déjeuner libanais, composé de multiple mezzés… assortis d’un verre de vin des plaines fertiles de la Bekaa et de délicieuses pâtisseries dont la réputation n’est plus à faire. Non loin de là dans la sainte vallée de la Qadisha chargée de spiritualité, séjournez dans un monastère accroché à flanc de colline, une retraite spirituelle qui mérite le détour. Le trésor à dénicher est dans la réserve naturelle du Chouf, fief des Druzes à Beiteddine célèbre pour son Palais Ottoman du XIXe siècle où jadis régnait l’Emir Bachir Chehab II qui accueille aujourd’hui des festivals, un petit bijou d’architecture dans un décor aux opulentes étoffes. Terminez votre périple par un séjour balnéaire bien mérité sur les plages de la côte sud. Des instants divins inégalés à partager au pays de la convivialité

Cette destination peut se combiner avec l’Iran